Modélisation du trafic maritime et des mouvements de mammifères marins dans l’estuaire du Saint-Laurent et le Saguenay


Modélisation du trafic maritime et des mouvements de mammifères marins dans l’estuaire du Saint-Laurent et le Saguenay

Le programme de recherche scientifique d’une durée de 5 ans (2018-2023) vise à développer et utiliser des outils d’aide à la concertation et à la décision pour appuyer les démarches de réduction des impacts de la navigation sur les baleines dans l’estuaire du Saint-Laurent et la rivière Saguenay. L'emphase est mise sur les enjeux du bruit sous-marin de la navigation et des risques de collision. Les principaux segments de la navigation sont inclus dans ce programme de recherche, à savoir la marine marchande, les croisières, les excursions d'observation de baleines, les traversiers et la plaisance.

Ce programme de recherche interdisciplinaire mobilise plusieurs expertises scientifiques incluant la biologie, l'écologie, l'acoustique sous-marine, l'intelligence artificielle, l'économie ou encore la gouvernance environnementale. Les objectifs spécifiques du programme de recherche sont: 

1. Évaluer les impacts acoustiques de la navigation sur les baleines du Saint-Laurent pour divers scénarios de déploiement de projets susceptibles d’augmenter le trafic maritime dans l’habitat du béluga, dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec ;

2. Évaluer l’efficacité, les coûts et bénéfices de différentes mesures d'atténuation visant à réduire l'exposition des baleines au bruit de la navigation telles que des innovations technologiques, la mise en place de zone de protection tels que des refuges acoustiques ou encore des zones de réduction de vitesse ;

3. Informer des processus multi-acteurs visant à réduire les impacts des différents segments de la navigation sur les baleines, sur la base des meilleures connaissances scientifiques et en tenant compte des contraintes opérationnelles de la navigation.

Sur l’horizon de 5 ans, le programme de recherche vise à rendre disponible une version du simulateur 3MTSim validée numériquement permettant d’effectuer des analyses multi-espèces et multi-risques de scénarios de déploiement de la Stratégie maritime, et d’identifier des mesures réalistes d'atténuation de ces risques. Cela signifie que le simulateur 3MTSim permettra d’évaluer plusieurs types de risques associés aux différents segments de la navigation (collisions, exposition au bruit) pour plusieurs espèces de mammifères marins (bélugas, grands rorquals) dans le but d’alimenter la concertation multi-acteurs.

Financement : Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec (MFFP) et Secrétariat à la Stratégie maritime du Québec
Durée : 2018 à 2023
Chercheur principal : Clément Chion